TECHNOPARC DE SAINT-MICHEL

 Extension d'une pépinière d'entreprise existante. Construction de 12 modules et d'un hub co-working 

Localisation : Angoulême

Année : 2017

Client : Grand Angoulême

Phase : Chantier en cours

Equipe : Greenwich0013

Surface : 1 795 m²

Niveau de performance : BE-POS, Production d'énergie avec combustion d'hydrogène : processus NEXEYA

L’identité visuelle et l’empreinte graphique que nous proposons dans le cadre de ce projet résulte de la volonté d’imposer une identité numérique forte. Il s'agit de valoriser un site en rapport avec l’imaginaire d’un vocabulaire technique au service d’un bâtiment et des fonctions qu’il renferme. Les façades sont nées de la symbiose de l’identité du futur «Techno – parc », des besoins en protections solaires et de la répartition précise et judicieuse des ombres et lumières.


L’enveloppe extérieure peut s'apparenter à un écrin, une forme de chrysalide « technico culturelle » qui renfermera en son sein une pluralité de métiers techniques, scientifiques et numériques ceux-là mêmes qui composent et composeront les métiers de demain. Cette peau métallique reprend l’interprétation du dessin des algorithmes de formules mathématiques : la matrice.

Le projet est également structuré pour favoriser la synergie du travail et son interactivité, à l’image des évolutions des modèles sociaux professionnels bouleversées par l’entrée dans un monde global hyper connecté.


Le hub est organisé comme le centre névralgique de la plateforme Pépinière / Technoparc. Sa position centrale et dominante sur le site et les bâtiments environnants lui permet d’offrir de réelles capacités de croisements, de rencontres et d’émulations à l’ensemble des acteurs du site. Véritable trait-d‘union du projet, sa suspension entre deux volumes renforce la dimension de centralité que le programme lui confère. La rue, devenue un parvis abrité libre de toute emprise, laisse apparaître une perspective lointaine valorisant la mise en scène du hub depuis l’entrée principale.


De la difficulté d’implantation liée à la noue, nous en faisons une force. Le projet enroule les modules autour d’un cœur d’ilot largement végétalisé, profitant de la qualité des aménagements paysagers. Le décor est planté ; nous le mettons en scène. Les masses du projet se répartissent de part et d’autre de la noue avec une densité plus importante au nord, en contrepoids du bâtiment existant. Cette composition de plan masse équilibrée permet également d’optimiser le foncier en laissant de nombreuses possibilités de développement du Technoparc, tout en respectant et en conservant les fonctionnements existants. Les surfaces pointillées sur le plan masse montre qu’il serait possible de multiplier par 2 le nombre de modules (ou autres surfaces de développement).

BORDEAUX

4, rue Maucoudinat

33 000 BORDEAUX

T : 05.56.52.08.04

ANGOULÊME

16, rue Raymond Poincaré

16 000 ANGOULÊME

T : 09.81.26.96.84

CONTACT - Architecture

secretariat@greenwich0013.com

Mis à jour Janvier 2019