73 LOGEMENTS COLLECTIFS SOCIAUX

Restructuration du font bati de la rue Mendès France

Localisation : Ambarès & Lagrave (33)

Année : 2016

Client : Logevie (Public), Anthelios (Privé)

Phase : Construit

Surface : 5380 m²

Coût de construction : 6.990.000€ HT

Niveau de performance : BBC

Programme : Construction de 73 logements sociaux

Ce projet concerne la réalisation d'un ensemble immobilier de 32 appartements, réparti sur 3 étages d’un immeuble en R+2 sur un niveau de parking semi enterré de 24 places. Ce projet vient s’inscrire à l’articulation de contextes urbains disparates, dans un quartier péricentral d’Ambarès et Lagrave.  Un soin particulier est apporté au traitement de la liaison entre l’immeuble projet et le tissu pavillonnaire.

Le plan masse est organisé en 3 séquences urbaines en R+2, articulées par des circulations verticales, à l’alignement de l’avenue Pierre Mendes France. Une séquence marque l’angle avec la rue Edouard Herriot
La séquence centrale est traitée avec un retrait par rapport aux deux autres, cassant ainsi la lecture « d’effet de barre », et dégageant des terrasses confortables pour les appartements en RDC côté avenue.
La dernière séquence dite "de pointe", voit son épaisseur diminuer compte tenu de la forme triangulaire de la parcelle.


Les entrées piétonnes, situées aux articulations des séquences, sont aménagées en retrait de l’alignement de la rue et permettent des percées visuelles vers le fond de parcelle (jardin planté). Le traitement architectural est rythmé par les séquences bâties et les 2 séquences de circulations verticales. Les espaces d’entrée et circulations verticales sont traités de façon à laisser transparaître au maximum le fond de parcelle et marquent leur différence avec les séquences bâties de logements. Depuis les entrées, on rejoint la circulation centrale reliant les 3 séquences, qui, soit en coursive soit en couloir, distribue l’ensemble des logements orientés Est ou/et Ouest. Ainsi, à chaque niveau, il est possible de rejoindre indifféremment l’une ou l’autre des circulations verticales.

 

L’ensemble des logements dispose soit d’une loggia, soit d’une terrasse. La séquence marquant l’angle comprend 11 appartements du T2 au T4. La séquence centrale comprend 15 appartements du T2 au T4, et la séquence de pointe comprend 6 appartement, du T2 au T5. Cet ensemble de surface habitable est posé sur un socle, le socle du parking semi enterré, permettant de protéger les appartements du premier niveau des vis à vis. Les niveaux d’habitation au RDC et au R+1 sont traités de façon similaire pour les trois séquences, et se caractérisent par une enveloppe massive blanche, rythmée par des loggias traitées en niche et des baies différenciées, soient en allèges maçonnées, soient en allèges vitrées, simple ou double. Les habitations situées au R+2 sont traitées comme des « petites maisons » posées sur le toit, et revêtues d’un bardage bois. Cette organisation particulière du dernier niveau permet de rompre la lecture avec les niveaux inférieurs, et pondère la masse du projet.
 

BORDEAUX

4, rue Maucoudinat

33 000 BORDEAUX

T : 05.56.52.08.04

ANGOULÊME

16, rue Raymond Poincaré

16 000 ANGOULÊME

T : 09.81.26.96.84

CONTACT - Architecture

secretariat@greenwich0013.com

Mis à jour Janvier 2019