EHPAD DE CHATEAUNEUF

Construction neuve d'un EHPAD de 66 lits, 

Rénovation d'un USLD de 51 lits, et d'un UHR de14 lits

Localisation : Chateauneuf sur Charente (16)

Année : 2016

Client : Centre Hospitalier de Châteauneuf sur Charente

Phase : Concours

Equipe : Greenwich0013 + Hobo architecture (mandataire)

Surface : 5 820 m²

Coût de construction : 8 200 000 € HT

crédits images : ©Nicolas Richelet

Quand il s’agit de prendre en compte le grand âge, l’image de l’institution doit s’estomper au profit de l’image de l’habitat. Le soin doit être présent, mais le soin doit se faire discret par rapport au ressenti des familles et des résidents. Et c’est le mot que nous souhaitons mettre en avant : l’Habitat, dans ce projet d'ephad. 

Le projet propose la répartition de sous-unités de 16 à 17 résidents en créant des ‘maisonnées’ de 8 à 9 résidents. Chaque maisonnée proposera des locaux communs : une salle à manger accompagnée d’une cuisine, un salon, une terrasse. Cette petite échelle de 8 résidents permet de ne pas se perdre, permet de se repérer dans l’espace. Cette petite échelle engendre de telles réductions de distance entre ces lieux de vie et les chambres des 8 résidents que l’autonomie individuelle est préservée plus longtemps.

Cette architecture de maisonnées assemblées forme comme un hameau, une prolongation du centre bourg de Chateaneuf-sur-Charente, comme une continuité de ce lieu, étonnant de quiétude et d’élégance, ce Vieux Château de Barqueville, cet ancien hôpital-hospice. Les corps de bâtiment sont principalement implantés le long de la limite parcellaire, moyennant des décalages pour laisser la place à quelques grands arbres existants en limite sud. La cour intérieure est autant minérale que végétale, et tient lieu d’espace extérieur accessible aux résidents. Le pigeonnier y retrouve toute sa beauté, et profite à l’ensemble des unités de vie. L’architecture proposée réinterprète, par son dessin vertical, ses toits en pente, ses matériaux, l’architecture élégante et discrète du bourg et de sa région.

La cohérence architecturale se lit aussi dans les matériaux utilisés : béton clair, pierre de Sireuil et enduit à la chaux pour les façades et bois en intérieur. La réhabilitation de Chenevaux et l’obligation de mettre en place une isolation par l’extérieur nous a permis d’harmoniser ce bâti existant avec le nouvel Ehpad. Cette harmonie architecturale permet de constituer un ensemble cohérent et harmonieux.

BORDEAUX

4, rue Maucoudinat

33 000 BORDEAUX

T : 05.56.52.08.04

ANGOULÊME

16, rue Raymond Poincaré

16 000 ANGOULÊME

T : 09.81.26.96.84

CONTACT - Architecture

secretariat@greenwich0013.com

Mis à jour Janvier 2019