1/20

INSTITUT D'AGRICULTURE URBAINE

Projet de recherche universitaire

Localisation : Bordeaux

Année : 2016

Phase : Esquisse

Surface : 16 800 m²

QUELLES SONT LES COMPOSANTES SOCIALES, URBAINES ET ARCHITECTURALES PROPICES À LA CRÉATION D’UN PROJET D’INSTITUT AGRICOLE URBAIN POUR LA MÉTROPOLE BORDELAISE ?

 

La Métropole Bordelaise est en pleine évolution, transformation, mutation tout en gardant une dimension urbaine agréable pour l’ensemble des habitants. Toutes sortes de projets à différentes échelles sont en cours de réalisation ou d’étude. La ville a le mérite de présenter des projets innovants dans les domaines de l’habitat, de l’urbain, mais aussi dans d’autres domaines comme le numérique, le patrimoine… 

 

Mais certains domaines sont moins mis en avant par l’étude de grands projets comme celui de l’agriculture et particulièrement l’agriculture urbaine. Les relations « ville et agriculture », dans les pays occidentaux, se sont complexifiées jusqu’à limiter leurs relations à un simple rapport de voisinage. Cohabitation parfois difficile lorsque l’un empiète et « dévore » largement l’espace de l’autre. En raison de l’urbanisation rapide, la planification des villes n’a généralement pas inclus une intégration importante des espaces verts. Au fur et à mesure de la croissance urbaine et de l’emprise de la ville sur le territoire agricole se pose la question d’une pratique maraîchère urbaine, et l’invention d’une architecture qui lui donnerait le jour.

 

Le contexte global des systèmes alimentaires dont nous dépendons connaît dès à présent une crise globale majeure qui exige une responsabilisation et des engagements forts des politiques aux individus.

 

Face aux difficultés, les urbains « carencés » inventent de nouvelles formes de productions et d’approvisionnements.Les différents projets expérimentés nous permettent d’approcher le potentiel et les ressources de l’Agriculture Urbaine.

L’Agriculture Urbaine est une approche de réappropriation de l’espace urbain. Portée par un mouvement social majeur dans les dernières années, celle- ci revendique des actions sur l’environnement urbain (lutte aux ilots de chaleur, biodiversité, gestion des déchets organiques urbains, développement de milieu de vie agréable, gestion de l’eau), sur les sociétés (santé, autonomisation sociale et politique, éducation) et sur la production alimentaire (économie sociale, sécurité alimentaire, justice alimentaire) dans une perspective de résilience urbaine. L’agriculture urbaine est foncièrement

 

Cette dernière a la capacité de remplir toutes les caractéristiques sociales, environnementales, économiques et spatiales qui définissent le développement durable et plus précisément la ville durable.

 

L’Agriculture Urbaine comme outil du projet nous questionne sur de nouveaux enjeux : solidarité avec l’agriculture périurbaine, insertion de l’Agriculture Urbaine dans la gouvernance alimentaire locale et nationale, création d’un système alimentaire alternatif, insertion des projets dans les plans d’urbanisme. Des enjeux multi-échelles et multi- acteurs pour lesquels nous ne sommes pas encore préparés, mais qui obligent à réfléchir à de nouveaux outils et de nouvelles approches pour un aménagement du territoire incluant le paramètre alimentation.

BORDEAUX

4, rue Maucoudinat

33 000 BORDEAUX

T : 05.56.52.08.04

ANGOULÊME

16, rue Raymond Poincaré

16 000 ANGOULÊME

T : 09.81.26.96.84

CONTACT - Architecture

secretariat@greenwich0013.com

Mis à jour Janvier 2019